Pourquoi on craque pour les robes de mariée de seconde main

Catégories : TENDANCES & ACTUALITES

Pourquoi se marier dans une robe d’occasion est une bonne idée

Certaines ont déjà envisagé de prendre une robe de seconde main pour leur mariage or tout le monde ne semble pas convaincu pour autant par cette idée. Il s’agit en effet d’un achat si particulier et si unique qui ne doit pas perdre de sa magie. Alors on soulève le doute autour de la robe de mariée de seconde main et on vous donne 5 bonnes raisons d’acheter sa robe de mariée d’occasion.

Le choix

On a parfois un préjugé autour des robes d’occasion : « elle sera sale », « il n’y a que des choses démodées dont personne ne veut », « la qualité ne sera pas au rendez-vous ». Vous seriez surprise d’apprendre qu’au contraire, le Dressing Club met un point d’honneur à vous proposer des pièces tendances et modernes qui répondent à vos critères. Vous souhaitez absolument vous marier dans une robe Laure de Sagazan mais vous n’avez plus beaucoup de temps avant le mariage ? Pas de panique, nous acceptons des rendez-vous à tout moment et nous avons une belle sélection de robes de mariée dans chaque marque, dont notre marque bohème coup de cœur : Laure de Sagazan.

Vous pouvez d’ailleurs trouver le modèle sur lequel vous avez flashé lors de vos essayages au Dressing Club et vous retrouver à l’acheter à un prix raisonnable et inférieur à son prix de base. Il s’agit donc d’un très bon plan selon nous.

Notre conseil cependant est d’être rapide car nous n’avons souvent qu’un seul exemplaire d’un modèle et une fois celui-ci vendu, il ne reviendra peut-être pas au showroom. Le stock que l’on a ne nous permet d’avoir qu’un modèle dans une seule taille. Restez donc attentive et à l'affut pour ne rien rater. 

Le prix

Moment fantasmé parfois depuis que l’on est toute petite, on s’imagine se rendre chez le créateur de ses rêves et choisir la plus jolie robe. Vous pouvez très bien économiser des années pour vous payer la robe que vous avez fantasmé.

Or, on le sait bien, organiser un mariage ça coute cher. Certaine ont des budgets plus serrés que d’autres et parfois on ne veut juste pas invertir toutes ses économies dans sa robe de mariée. La robe n’est qu’un élément des préparatifs parmi le traiteur, la location du lieu, les faire-part, etc.

Pour une belle robe de mariée confectionnée avec des tissus de qualité, il faut compter un minimum de 2000€. Les prix varient sur le marché dépendamment des créateurs, de leur notoriété, de la qualité de leur robe et des tissus. Les prix grimpent vite lorsque vous décidez de faire une robe sur mesure de A à Z.

En revanche, acheter sa robe de mariée d’occasion, c’est rentrer dans un budget raisonnable, sans faire de concession sur le choix de LA robe. Cela vous laisse aussi de la marge pour craquer sur des chaussures, un voile ou de beaux accessoires : pinces à chignon, couronnes de fleurs, etc. sans serrer les dents. 

De plus, au Dressing Club, nos robes sont vendues entre -30% et -60% par rapport à leur prix d’origine ce qui n’est pas négligeable. 

Vous pouvez trouver la robe qui est faite pour vous, l’ajuster grâce à quelques retouches et rester tout de même dans votre budget. Nous veillons à proposer diverses marques pour contenter tous les portefeuilles sans pour autant tomber dans le bas-de-gamme. 

On estime qu’opter pour de la seconde main c’est une vraie bonne idée pour se marier sans se ruiner.

Un geste responsable

Les clientes qui aiment le shopping éco-responsable, le recyclage, les trocs, vont adorer leur robe de mariée d’occasion. En effet choisir sa robe de seconde main, c’est éviter la pollution créée par la production d’une nouvelle robe. C’est s’engager à sa manière dans une démarche de recyclage et de consommation raisonnée. C’est redonner une nouvelle vie a une robe qui n’a été portée qu’un jour. 

Au Dressing Club, notre volonté est de donner une seconde vie aux robes. Moins de 10% de nos pièces sont des robes de déposantes qui souhaitent se débarrasser de celle-ci tout en la préservant et en faisant une heureuse. C’est une bonne astuce pour gagner un peu d’argent et éviter à votre robe de prendre la poussière au fond d’un placard. Elle n’a été portée qu’une seule fois après tout. 

Le reste de notre stock est composé de robes d’essayage ou d’exposition que l’on récupère auprès de nos partenaires qui eux vendent les modèles neufs et sur-mesure. Afin d’éviter de perdre ces robes, nous préférons les revendre lorsque leur état le permet. S’il y a un petit trou nous faisons appel à notre couturière qui règlera le problème à l’aide d’un fil et d’une aiguille.  

Tout dépend de votre vision des choses. Certaines vont vouloir garder leur robe pour leur fille et préserver la tradition. D’autres préfèrent profiter de leur robe le jour J mais ne souhaitent pas la garder indéfiniment pour qu’elle ne serve plus à rien. 

Une expérience unique

Une jolie tradition raconte que la mariée doit porter un objet bleu, neuf, ancien et emprunté le jour de son mariage. Ils seraient à eux quatre comme des porte-bonheurs pour le jeune couple. Et si l’objet ancien était en fait la robe de mariée elle-même.

Acheter sa robe de mariée d’occasion, c’est chiner de dépôts-vente en outlets, parcourir les modèles à la recherche de la pépite, reprendre la taille, retravailler les manches et au final, porter pour une journée une robe qui vous ressemble. Au Dressing Club, nous sommes chaque jour témoins de ces instants magiques. Nous accompagnons chaque cliente pour l’aider à dénicher et ajuster la robe parfaite. Ce ne sera pas le même modèle que toutes les mariées car sa robe sera certainement issue d’une collection précédente, signée d’une créatrice connue, reprise pour correspondre parfaitement à la future mariée. C’est aussi l’occasion de retomber sur des modèles sur lequel vous aviez flashé il y a longtemps et qui sont encore disponibles sur nos portants. 

De plus, parfois on a tendance à venir avec une idée bien précise en tête mais au Dressing Club on vous invite à sortir de votre liste exhaustive pour tester certaines coupes, certains tissus et surtout certaines créatrices. En effet, vous n’avez parfois pas entendu parlé de l’Atelier Swan ou encore d’Oksana Kokhan avant de mettre les pieds au showroom et vous découvrez lors de vos essayages que ce sont des créations qui correspondent à votre style. 

Ainsi donc, vous pouvez avoir le coup de cœur sur un modèle d’occasion, et cela ne doit en rien gâcher ce moment magique qu’est celui où l’on chercher sa robe, celle dans laquelle on dira oui. Le plus important est de vous faire plaisir, de vous sentir belle et de réussir à vous imaginer porter la robe le jour de votre mariage. Si la robe remplit ces trois conditions, c’est gagné. 

On tient aussi à vous rappeler que certes la robe est une étape très importante dans un mariage, qui est très symbolique pour une majorité des mariées mais il ne faut pas oublier que ce n’est pas sur elle que repose le jour J. Le jour où vous direz oui à votre moitié, les gens auront une pensée pour votre robe mais c’est surtout vous, votre amour, votre couple qui sera au cœur de l’attention. Et peu importe la robe que vous portez, cela reste votre choix et votre mariage. Ne laissez pas votre robe vous voler la vedette, on vient avant tout pour vous voir épanouie et radieuse. 

Des mariées conquises

Le concept du Dressing Club a été lancé en 2013 par notre fondatrice Victoire. Et depuis, la marque ne cesse d’évoluer force est de constater que les clientes sont au rendez-vous et que la robe d’occasion fait sensation

Après vous avoir accueillies, conseillées et accompagnées nous pouvons voir avec émotion que vous vous laissez volontiers surprendre par la qualité des robes présentes au Dressing Club. Bon nombre de nos chères mariées ont ainsi craqué pour une robe d’occasion et ne l’ont pas regretté. C’est avec joie que nous recevons les photos de leur mariage et leurs remerciements. Et personne ne pourrait deviner que cette robe n’est pas tout droit sortie d’un atelier. 

Tout aussi blanche qu’une autre robe, arborant de jolis détails, vous assurant un mariage placé sous le signe de l’élégance : la robe d’occasion n’a pas dit son dernier mot. 

 Il s'agit des sublimes photos d'Anaïs et son mari; et d'Agathe et Alexandre.

Vous l’aurez compris, la robe de seconde main a beaucoup d’atouts et vous pourriez bien vous laisser tenter pour le jour de votre mariage. La tendance s’y prête de plus en plus : les mariées ne veulent rien de compliquer et souhaitent optimiser leur budget. La robe d’occasion s’impose donc comme l’alternative parfaite pour se faire plaisir sans concession. 

 

Si vous êtes encore hésitante, n’hésitez pas à venir essayer des robes au Dressing Club afin de vous faire un avis. Pour prendre rendez-vous, c’est ici.

Partager ce contenu

Accept

Notre site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateurs. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.